AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Mythologie grecque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Botti
Ecrivain reconnu
Ecrivain reconnu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2711
Age : 26
Où demeures-tu ? : Dans le palais de la Nuit Eternelle
Ton livre préféré ? : Les liens du sang
Ta lecture en cours ? : Les Âmes vagabondes
Avertissements : 3
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: La Mythologie grecque   Sam 23 Aoû - 17:24

Mythologie Grecque


La mythologie grecque est l'ensemble des mythes provenant de la Grèce antique. Elle couvre une très large (et imprécise) période du XIIe siècle av. J.-C. au IVe siècle av. J.-C. Ces récits, familiers à tous les anciens Grecs forment les fondements de leurs rites ainsi que de la représentation qu'ils se faisaient du monde, au moins jusqu'à Protagoras. Cette mythologie est aussi à l'origine, pour une grande part, de la mythologie romaine.

Présentations

Dans la mythologie grecque, les dieux du panthéon polythéiste sont anthropomorphes et sont avant tout la personnification de forces qui gouvernent l'univers. Bien que certains d'entre eux semblent avoir un certain sens de la justice, ils peuvent se montrer mesquins et rancuniers comme Héra par exemple. La faveur des dieux est gagnée par des sacrifices et la piété, mais ceci ne garantit rien ; en effet,ils sont réputés pour leurs fréquents changements d'humeur ; leurs colères sont terribles et leurs amours peuvent être tout aussi dangereuses.

Le monde de la mythologie grecque est complexe : monstres, guerres, intrigues et dieux inquisiteurs y sont nombreux, il y a aussi plusieurs héros tel que Bellérophon ou Héraclès et les généalogies s'entrecroisent. Cette complexité étant probablement due à la multiplicité des influences : babyloniennes, minoennes, achéennes, autochtones… À partir de ces influences diverses se sont forgés une multitude de récits que l'on pourrait qualifier de "nationaux", propres à une cité (le cycle thébain pour Thèbes, le cycle héracliéen pour Sparte). Toute l'activité des auteurs mythologiques grecs, depuis les aèdes jusqu'au pseudo-Apollonios, consistant à synthétiser cette multiplicité.

Il est notable que les Anciens mêlaient les événements de leur mythologie à ceux de leur histoire. Ainsi, l'Iliade et l'Odyssée étaient considérées comme historiques. Le Grec Évhémère semble avoir été le premier à émettre l'hypothèse que les récits mythologiques sont des déformations de faits historiques réels. Les très nombreuses recherches archéologiques des XIXe et XXe siècles ont voulu conforter et affiner cette approche. Le très célèbre ouvrage de Robert Graves, les Mythes grecs, récapitule les éléments en faveur de cette hypothèse. La question de la continuité entre le temps des dieux et le temps des hommes, apparemment difficile à résoudre, semble pouvoir s'expliquer par des phénomènes de synthèse, de simplification et de symbolisation d'événements concrets (conquêtes, rituels,...). Les événements décrits dans les différentes théogonies se déroulent donc dans un temps apparemment parallèle à celui de l'humanité, dont les durées ne sont pas transposables.

À l'époque « historique », une attitude vis à vis des récits mythologiques pourrait avoir été une interprétation littérale et non-critique des textes (tout au moins certains personnages publics étaient condamnés pour impiété). Cette approche est parfois comparée à la façon dont, par exemple, certains chrétiens créationnistes d'aujourd'hui interprètent littéralement la Bible comme un récit historique. Il semble que les Grecs se considéraient eux-mêmes descendants de héros mythiques, tendance qui se serait accrue avec l'évhémérisme.

Le théâtre grec, avec Eschyle, Sophocle et Euripide, montre la façon dont les hommes conçoivent l'action des dieux dans leur monde. Dans l'œuvre d'Eschyle, le concept d'ananké préside ce qui peut être conçu comme un équivalent du destin dont serait absent le concept de déterminisme.

En plus de son utilisation constante dans les arts et les sciences humaines (comme la psychanalyse et son complexe d'Œdipe), la mythologie grecque fournit des récits très riches sur lesquels sont basés la plupart des problématiques et des thèmes de la littérature occidentale, que l'on peut encore apprécier aujourd'hui.

Culte et religion

La religion grecque reposait sur des rites, et non sur un texte sacré et des dogmes. Ceci étant, la mythologie offrait un certain nombre de réponses à des questions existentielles, métaphysiques ou morales courantes : continuité de la vie après la mort, vertu (voir le mythe hésiodique des races), etc.

Les personnages de la mythologie grecque

Dieux

Première génération

Au début il y avait le Chaos, qui engendra :

* Éros, l'amour
* Thanatos, la mort
* Héméra (ou Héméré), la Lumière terrestre
* Nyx, la nuit
* Érèbe, les Ténèbres
* Éther, la Lumière des astres
* Gaïa (ou Gaia, Gaya, Gaiya, Gæa ou Gè), la Terre, qui engendra :
o Ouranos, le ciel étoilé
o Ouréa, les Montagnes
o Pontos, les flots
o Les nymphes, les forces vives de la nature
o La Mer inféconde.

Titans

* De l'union de Gaïa et Ouranos naquirent :
o les douze Titans : six Titans (Coéos (ou Polos), Crios, Japet, Hypérion, Océan, père des fleuves, Cronos) et six Titanides (Phœbé, Thémis, Mnémosyne, Théia (ou Théa, Éthra, Euryphaessa ou encore Basilée), Rhéa (ou Rhéia ou encore Rhée), Thétys) ;
o les trois Cyclopes (Brontès, Stéropès, Argès) à l’œil unique ;
o les trois Hécatonchires (ou Centimanes) : Cottos, Gyès (ou Gygès) et Briarée (ou Égéon), créatures aux Cent Bras.

Ouranos détestait sa progéniture, il les envoya donc dans le Tartare, les profondeurs de la Terre. Gaïa, ne supportant pas le traitement infligé à ses enfants, complota une revanche avec ses enfants les Titans : ces derniers maitrisèrent Ouranos pendant que le plus jeune d'entre eux, Cronos, lui sectionna les testicules avec une serpe. Du sperme qui s'en échappa et qui coula sur Gaïa, elle engendra :

* les Érinyes ou encore Euménides : (Tisiphone, Mégère et Alecto) Déesses de la vengeance ;
* les Géants (Agasthène, Agrios, Alcyonée, Alpos, Aristée, Astraéos, Chtonios, Clytios, Coéos, Damysos, Égéon, Emphytos, Encelade, Éphialtès (ou Éphialte), Euboéos, Euphorbe, Euryale, Eurymédon, Eurytos, Gration, Hippolyte, Hoplodamos, Hyperbios, Japet, Léon, Mélissée, Mimas, Mimon, Molios, Mylinos, Olympos, Otos, Ouranion, Pallas, Pancratès, Pélorée, Phœtios, Polybotès, Porphyrion, Rhœcos, Sycée, Théodamas, Théomisès, Thoas et Typhée)
* les Méliades (ou Mélies ou encore nymphes méliennes), Nymphes des frênes.

Selon Hésiode, Aphrodite (déesse de la beauté et de l'amour) serait née de cet événement, elle serait issu du mélange du sperme à l'écume de mer. Selon Homère, elle serait plutôt née de l'union de Zeus et de Dioné.

Dès lors, Cronos régna à la place d'Ouranos, et épousa sa sœur Rhéa avec qui il eut comme enfants :

Première génération des dieux olympiens

* Hestia, déesse du foyer (restée vierge en dépit des avances de Poséidon et d'Apollon)
* Déméter, déesse des moissons
* Héra, déesse du mariage, et de la végétation (épouse légitime de Zeus)
* Hadès, dieu des enfers et des morts
* Poséidon, dieu de la mer et des fleuves
* Zeus, roi des dieux, maître du ciel et de la foudre

Cronos, ayant été informé par son père Ouranos d'une terrible prédiction lui annonçant qu'un jour un de ses enfants le détrônerait, les avala dès leur naissance. Grâce à sa mère Rhéa, Zeus, le dernier des enfants échappa à ce sort, sa mère l'ayant substitué par une pierre.

À l'âge adulte, Zeus libéra ses frères et sœurs du haut de l'Olympe, et engagea avec eux une lutte contre Cronos et les Titans, la guerre des Titans qui dura dix ans jusqu'à la victoire finale des Olympiens , aidés par les Cyclopes et les Hécatonchires. Zeus emprisonna les Titans dans le Tartare.

Deuxième génération des dieux olympiens

* De l'union de Zeus et sa première épouse Métis (une Océanide, déesse de l'ingéniosité) naquit :
o Athéna, déesse de la guerre , de la sagesse et de la ruse (en naissant elle sortit de la tête de son père)
* De l'union entre Zeus et Héra naquirent :
o Héphaïstos (selon certaines traditions, il aurait été engendré par Héra seule pour se venger des infidélités de Zeus), dieu de la forge, marié à Aphrodite
o Arès, dieu de la Guerre
o Hébé, Déesse de la jeunesse
* De l'union de Zeus et Déméter naquit :
o Perséphone, reine du royaume des Ombres. Elle fut enlevée par Hadès au royaume des enfers. Déméter, désespérée, se retira dans la solitude et avec elle disparut la fertilité de la terre. Zeus envoya Hermès, le messager des dieux, aux Enfers pour convaincre Hadès de libérer Perséphone. Il accepta à la condition qu'elle mange un fruit qui la contraindrait à vivre aux Enfers un tiers de l'année. Pendant ce tiers de l'année, Déméter se retire et la terre ne produit rien, il s'agit de l'hiver.
* De l'union de Zeus et de Maïa (l'une des Pléïades, fille du Titan Atlas et de l'Océanide Pléioné, fille des Titans Océan et Thétys. Maïa symbolise la croissance) naquit :
o Hermès, dieu de la richesse, du commerce, de la chance, il est aussi le messager des dieux
* De l'union de Zeus et Thémis (l'une des Titanides, déesse de la justice) naquit :
o Les Heures :
+ Eunomie, le Bon Ordre
+ Dicé, la Justice
+ Irène, la Paix
o Les Moires : Clotho, Lachésis, Atropos. La première tisse le fil, c'est la naissance, la deuxième déroule et mesure le fil, ce sont les jours de la vie, la troisième coupe le fil, c'est la mort.
* De l'union de Zeus et Leto (Fille des Titans Coéos et Phœbé) naquirent :
o les jumeaux, Apollon (Dieu de la médecine, et de la beauté masculine. Il est le grand-père d'Hygie, déesse de la santé) et Artémis (Déesse de la chasse, des vierges, de la nuit)
* De l'union de Zeus et Mnémosyne (une Titanide, la déesse de la mémoire) naquirent :
o Les 9 Muses :
+ Clio, Muse de l'histoire
+ Melpomène, Muse de la tragédie
+ Thalie, Muse de la comédie
+ Euterpe, Muse de la musique
+ Terpsichore, Muse de la danse
+ Érato, Muse des poésies lyrique et érotique
+ Calliope, Muse de l'éloquence
+ Uranie, Muse de l'astronomie
+ Polymnie, Muse de la rhétorique
* De l'union de Zeus et Eurynomé (Nymphe marine, fille d'Océan) naquirent:
o les trois Charites :
+ Euphrosyne, la Joie de l'âme
+ Thalie, la Verdoyante
+ Aglaé, la Brillante

Zeus eut également des enfants avec des mortelles :

* De l'union de Zeus et Sémélé (fille de Cadmos, fondateur de Thèbes) naquit :
o Dionysos, dieu des jonctions des opposés et des ambiguïtés (mort-vie, homme-femme, vin et ses excès, dieu de la traversée de la ténèbre hivernale, de l'hiver, de la fête des morts et de son dépassement par la conquête de l'immortalité). Sa mère ayant voulu contempler Zeus au grand jour, elle fut foudroyée. Pour sauver son fils, Zeus le mit à l'intérieur de sa cuisse les mois manquant à l'enfant pour naître à terme. Il est le seul dieu à avoir une mère mortelle. Zeus s'est déguisé en mortel pour séduire Sémélé.

Les Demi-dieux, enfants de Zeus et de mortel

Zeus eut également des enfants avec des mortelles :

De l'union de Zeus et Sémélé (fille de Cadmos, fondateur de Thèbes) naquit : Dionysos, dieu des jonctions des opposés et des ambiguïtés (mort-vie, homme-femme, vin et ses excès, dieu de la traversée de la ténèbre hivernale, de l'hiver, de la fête des morts et de son dépassement par la conquête de l'immortalité). Sa mère ayant voulu contempler Zeus au grand jour, elle fut foudroyée. Pour sauver son fils, Zeus le mit à l'intérieur de sa cuisse les mois manquant à l'enfant pour naître à terme. Il est le seul dieu à avoir une mère mortelle. Zeus s'est déguisé en mortel pour séduire Sémélé.

* De l'union de Zeus et Io (fille d'Inachus, premier roi d'Argos) naquit :
o Epaphos, souverain d'Égypte et d'Afrique
* De l'union de Zeus et Antiope (une princesse thébaine) naquirent:
o Zéthus
o Amphion

Ils régnèrent tous les deux sur Thèbes. Ce sont eux qui firent construire les remparts de la ville. Zeus se transforma en satyre pour séduire Antiope.

* De l'union de Zeus et Léda (femme du roi de Sparte Tyndare) :

Elle eut quatre enfants les Dioscures renfermés dans deux œufs. De l'un sortirent Pollux et Hélène et de l'autre Castor et Clytemnestre qui eux étaient les enfants du roi de Sparte Tyndare.

* De l'union de Zeus et Alcmène (l'épouse du roi de Tirynthe, Amphitryon) naquît:
o Héraclès ou Hercule
* De l'union de Zeus et Danaé (fille du roi d'Argos, Acrisius) naquit:
o Persée

Zeus se transforma en pluie d'or pour la séduire.

* De l'union de Zeus et Europe (une princesse phénicienne) naquirent :
o Minos
o Rhadamante
o Sarpédon

Zeus se changea en taureau blanc pour l'enlever.

* De l'union d'Hermès et Aphrodite naquit :
o Hermaphrodite, symbole de l'ambivalence sexuelle (masculin/féminin)
* De l'union d'Hermès et Timbris naquît:
o Pan, dieu des bergers, de la fécondité et de la puissance sexuelle
* De l'union de Dionysos et Aphrodite naquirent :
o Hyménée, dieu de l'union conjugale
o Priape, dieu de la virilité

Héros et demi-dieux

Tout au moins chez Hésiode, le terme de héros désigne une race différente de celle des mortels et des dieux.

Par la suite, on a nommé ainsi les demi-dieux ou les mortels honorés après leur mort, dont le destin est extraordinaire (par la naissance, le courage, les qualités). Ainsi, Tantale, Œdipe ou Cécrops sont des héros, au même titre qu'Héraclès, Achille ou Persée. Leur comportement les mène souvent à l’hybris et leur mort est la plupart du temps violente. Les héros sont souvent des fondateurs : Thésée est celui du synœcisme d'Athènes, Orphée des rites orphiques, Pélops donne son nom au Péloponnèse.

Par extension, tout personnage ayant connu un destin digne d'être raconté est nommé héros, comme les chefs militaires de l'Iliade ou les héros éponymes d'Athènes, même si leur origine divine est lointaine.

Les demis-dieux sont très souvent les fils de Zeus (comme Héraclès, appelé Hercule dans la mythologie Romaine) avec les mortelles, qu'il approcha sous des formes variées, comme pour la mère de Persée, Danaé, il se transforma en une pluie d'or pour entrer à l'intérieur de la tour où la jeune femme était emprisonnée (un piège pour Iphigénie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Botti
Ecrivain reconnu
Ecrivain reconnu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2711
Age : 26
Où demeures-tu ? : Dans le palais de la Nuit Eternelle
Ton livre préféré ? : Les liens du sang
Ta lecture en cours ? : Les Âmes vagabondes
Avertissements : 3
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: La Mythologie grecque   Sam 23 Aoû - 17:24

Mythologie et philosophie

Que pensaient les grands philosophes grecs de leur mythologie ? On trouve un élément de réponse chez Nietzsche :

« Subtilité dans la pénurie. — Gardez-vous surtout de vous moquer de la mythologie des Grecs, sous prétexte qu'elle ressemble si peu à votre profonde métaphysique ! Vous devriez admirer un peuple qui, dans ce cas particulier, a imposé un arrêt à sa rigoureuse intelligence et qui a eu longtemps assez de tact pour échapper au danger de la scolastique et de la superstition sophistique.» Nietzsche, Aurore §85

Les sources

Plusieurs types de sources antiques sont intéressantes pour l'étude de la mythologie grecque.

Les sources visuelles, iconiques, fournies par les innombrables représentations figurées qui ornent les objets et les édifices produits par la culture grecque antique sont précieuses.

Pour ce qui est des sources écrites, signalons d'une part l'épigraphie, d'autre part la littérature antique :

* La poésie des périodes archaïque et classique, principalement destinée à être déclamée lors de banquets aristocratiques ou de concours lyriques. Elle inclut :
o les œuvres du corpus homérique : Iliade, Odyssée, Hymnes ;
o les œuvres du corpus hésiodique : Théogonie, Travaux, Catalogue ;
o les œuvres dramatiques : Eschyle, Sophocle, Euripide et Aristophane ;
o les poésies lyriques de Pindare et de Bacchylide.
* Les ouvrages des historiens (comme Hérodote, Diodore de Sicile, Plutarque et Denys d'Halicarnasse) et des géographes (comme Pausanias et Strabon), qui ont voyagé dans le monde grec et consigné les récits qu'ils entendaient dans de nombreuses cités.
* Les ouvrages des mythographes, essentiellement des abrégés ou des traités essayant des réconcilier les versions contradictoires des anciennes légendes. La Bibliothèque d'Apollodore est le meilleur exemple de ce genre, avec les Fables d'Hygin et les Métamorphoses d'Antoninus Liberalis.
* La poésie des époques hellénistique et romaine, plus apparentée à la littérature qu'à l'art lyrique, qui a néanmoins préservé de nombreux détails importants qui auraient sinon été perdus. Elle compte :
o les poètes hellénistiques Apollonios de Rhodes et Callimaque de Cyrène ;
o les poètes romains Virgile, Ovide, Properce, Stace et Valerius Flaccus ;
o les poètes grecs de l'Antiquité tardive, comme Nonnos de Panopolis, Tryphiodore et Quintus de Smyrne.
* Les anciens romanciers comme Parthénios de Nicée, Longus, Apulée et Héliodore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasuada
Chasseur de news
Chasseur de news
avatar

Féminin
Nombre de messages : 141
Où demeures-tu ? : En Aglaësia...
Ton livre préféré ? : La saga Twilight
Ta lecture en cours ? : Brisingr
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: La Mythologie grecque   Jeu 30 Oct - 21:38

Je te le dis tout de suite, j'adore la mythologie grecque! Alors ce sujet est une bénédiction pour moi! Merci chère journaliste!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeuramoureux995.skyrock.com
Bartimeus
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4942
Age : 24
Où demeures-tu ? : Maraussan
Ton livre préféré ? : Comme dit Ryuuchan, tout est relatif, et cela seul est absolu :)
Ta lecture en cours ? : La Guerre des Cygnes T3 : L'île de la Bataille
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: La Mythologie grecque   Ven 31 Oct - 1:29

Nasuada a écrit:
Je te le dis tout de suite, j'adore la mythologie grecque! Alors ce sujet est une bénédiction pour moi! Merci chère journaliste!

Tu as lu du Werber toi? ^^

L'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu ou les notes qu'il fait dans ses livres?

_________________
"Beauté de la littérature : Je perds une vache. J'écris sa mort, et cela me rapporte de quoi acheter une nouvelle vache." de Jules Renard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portfoliopro.fr
Nasuada
Chasseur de news
Chasseur de news
avatar

Féminin
Nombre de messages : 141
Où demeures-tu ? : En Aglaësia...
Ton livre préféré ? : La saga Twilight
Ta lecture en cours ? : Brisingr
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: La Mythologie grecque   Ven 31 Oct - 13:24

Bartimeus a écrit:
Nasuada a écrit:
Je te le dis tout de suite, j'adore la mythologie grecque! Alors ce sujet est une bénédiction pour moi! Merci chère journaliste!

Tu as lu du Werber toi? ^^

L'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu ou les notes qu'il fait dans ses livres?
en effet j'ai lu Werber. J'ai l'Encyclopédi chez moi, que je lis par passages (tout d'un coup ça fait trop). J'ai aussi lu de Werber:
_L'arbre des possibles
_Les thanatonautes
_L'Empire des Anges
_La trilogie des dieux
_LE livre du voyage
_Nous lse humains.
Et je crois que c'est tout.
A uoi, j'ai aussi l'Ultime Secret chez moi, mais je fais une pause dans Werber!

PS: j'ai pas lu les Fourmis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeuramoureux995.skyrock.com
Bartimeus
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4942
Age : 24
Où demeures-tu ? : Maraussan
Ton livre préféré ? : Comme dit Ryuuchan, tout est relatif, et cela seul est absolu :)
Ta lecture en cours ? : La Guerre des Cygnes T3 : L'île de la Bataille
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: La Mythologie grecque   Ven 31 Oct - 14:43

Ah en effet, tu as lu pas mal de Werber ! ^^
Bon, revenons en a la Mythologie grecque...

_________________
"Beauté de la littérature : Je perds une vache. J'écris sa mort, et cela me rapporte de quoi acheter une nouvelle vache." de Jules Renard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portfoliopro.fr
Nasuada
Chasseur de news
Chasseur de news
avatar

Féminin
Nombre de messages : 141
Où demeures-tu ? : En Aglaësia...
Ton livre préféré ? : La saga Twilight
Ta lecture en cours ? : Brisingr
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: La Mythologie grecque   Ven 31 Oct - 15:12

Bartimeus a écrit:
Ah en effet, tu as lu pas mal de Werber ! ^^
Bon, revenons en a la Mythologie grecque...
oui! J'adooooore la mythologie grecque!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeuramoureux995.skyrock.com
Bartimeus
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4942
Age : 24
Où demeures-tu ? : Maraussan
Ton livre préféré ? : Comme dit Ryuuchan, tout est relatif, et cela seul est absolu :)
Ta lecture en cours ? : La Guerre des Cygnes T3 : L'île de la Bataille
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: La Mythologie grecque   Ven 31 Oct - 15:30

Botti, tu as oublié que Gaïa a aussi engendré Tartare, le monde souterrain Wink

_________________
"Beauté de la littérature : Je perds une vache. J'écris sa mort, et cela me rapporte de quoi acheter une nouvelle vache." de Jules Renard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portfoliopro.fr
Zedd
Chasseur de news
Chasseur de news
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1423
Age : 25
Où demeures-tu ? : France, Tours
Ton livre préféré ? : Oula ! Trop chaud comme question !
Ta lecture en cours ? : Ténébre sur Séthanon - "Master" Feist !
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: La Mythologie grecque   Mar 17 Mar - 20:40

J'ai jamais lu du Werber (je devrais ? ) par contre j'adore la mythologie grecque et je trouve que ce que tu as mis est très complet mais je trouve plus simple d'apprendre la mythologie en lisant par exemple l'illiade et l'odyssée c'est plus fluide je trouve et plus complet .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Moon Dream
Moderateur
Moderateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 383
Age : 26
Où demeures-tu ? : Nord-Est (Lorraine)
Ton livre préféré ? : Les Chevaliers d'Emeraude / Leïlan / La trilogie des Elfes
Ta lecture en cours ? : Le Miroir d'Ambre
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: La Mythologie grecque   Mer 1 Avr - 23:38

Héhé, ce qui me fait penser que nous, on a un cours de mythologie (1h par semaine sur initiative de mon prof de lettres), et on apprend beaucoup, même si je savais des choses par moi-même ^^
Sinon, je vais avoir l'occasion de me plonger dans l'ambiance la semaine prochaine avec mes deux escales en Grèce. Vais aller faire quelques musées... ;p

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-moon-dream.skyrock.com
renshin
Lecteur
Lecteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 10
Où demeures-tu ? : Derrière toi !!
Ton livre préféré ? : j'en ai trop !! Ca se fait pas se genre de question!!!
Ta lecture en cours ? : "De l'autre côté du mirroir ", Lewis Carrowl
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: La Mythologie grecque   Lun 13 Avr - 0:59

Moi sa me fait penser au collège quand j'aidais mes amis qui faisait du latin sur la mythologie romaine!! Alors que moi même je n'ai jamais fait de latin!!! C'était le bon vieux temps!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Mythologie grecque   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Mythologie grecque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quizz : La mythologie grecque
» Pierre GRIMAL - La Mythologie grecque
» La chronologie dans la mythologie grecque [nano] [résolu]
» Questions sur les déplacements des Dieux de la mythologie grecque [Nano] [résolu]
» [Mythologie Grecque] La création du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres Fantastiques :: L'agora :: La Mythologie :: Les mythologies-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit