AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bonjour de La Réunion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
plumemagique
Grand lecteur
Grand lecteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 88
Age : 23
Où demeures-tu ? : La où l'impossible devient possible ...
Ton livre préféré ? : la saga Twilight
Ta lecture en cours ? : Brisingr / Chroniques des temps obscurs T5
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: Bonjour de La Réunion   Dim 3 Mai - 12:12

pour le moment j'ai beaucoup aimé je suis pressé de lire la suite !! Il y a combien de tomes déjà ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captainamo
Grand lecteur
Grand lecteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 34
Où demeures-tu ? : île de La Réunion
Ton livre préféré ? : La saga Twilight
Ta lecture en cours ? : Le livre des Etoiles
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: 6 tomes possibles, mais 3 selon les circonstances   Dim 3 Mai - 13:27

Bonjour. J'ai encore un peu retravaillé le premier chapitre donc je le mettrai dans le post suivant.

Concernant le nombre de tomes prévus initialement, il y en a 6. Mais il est fort possible que je n'en fasse que 3 en occultant les tomes traitants de l'histoire de certains personnages secondaires par exemple.

Le scénario est déjà écrit et pour être franc, mon objectif est de me faire éditer dans une maison d'édition correcte. Mais avant cela, il faut que mes écrits soient au niveau de ce que l'on trouve dans le commerce chez rageot, plon, gallimard, etc... Et c'est pour cela que je prends autant de temps pour améliorer chaque chapitre. Cependant j'ai mis en ligne une pétition que j'aimerai faire tourner au maximum de personne pour montrer aux maisons d'édition que Triana intéresse et donc peut-être faciliter leurs décisions de m'éditer.
Cette pétition se trouve sur l'adresse que j'ai peut-être déjà donné : www.chrisline.net/Triana

Rdv dans le post suivant pour l'amélioration de la version 2 de ce premier chapitre.


Encore merci pour ta lecture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captainamo
Grand lecteur
Grand lecteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 34
Où demeures-tu ? : île de La Réunion
Ton livre préféré ? : La saga Twilight
Ta lecture en cours ? : Le livre des Etoiles
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Chapitre 1 version 2 retravaillée à nouveau   Dim 3 Mai - 13:28

Les pneumatiques crissèrent ! Jacques Mener immobilisa la Ford Mondéo de justesse. Le pare choc effleurait un immense rocher, venant de l’abrupte falaise sur leur gauche, qui s’était écrasé devant eux. Les automobilistes qui suivaient évitèrent tout carambolage, la route du littoral étant dans une configuration avec une seule voie de circulation côté mer. Ces secousses sortirent Ginette, la femme de Jacques, et Thomas, leur fils, de leur torpeur. Pato, le grand chien Danois de la famille qui était sur la banquette arrière de la voiture, à la gauche de Thomas, continuait de clabauder, sa truffe pointant le ciel comme si l’ombre de la mort ne s’était toujours estompée. Thomas leva à son tour les yeux. L’effroi parcourut tout son être. «La Grande Faucheuse» s’abattait sur eux...

Un roc aussi grand que celui devant eux s’était décroché de la falaise basaltique et menaçait de les écraser. Le visage de Thomas, à la matité ténue, devint livide... Tout bascula en une fraction de seconde. Ses pupilles se dilatèrent, son corps rigidifié par la peur se décrispa subitement. Une immense chaleur parcourut son corps comme s’il brûlait de l’intérieur. Alors que la douleur devenait insoutenable, brusquement Thomas ne ressentait plus rien. Il ne contrôlait plus rien, il ne voyait, ni n’entendait plus rien. La conscience de Thomas s’était effacée. Pourtant ses mains s’orientèrent d’elles-mêmes vers le toit de la voiture, comme pour rattraper l’immense masse basaltique. L’impact n’eut jamais lieu... De la poussière noire se déposait sur les sièges de la berline «rouge-venise» qui n’était plus en état d’abriter la famille Mener de la pluie battante. Thomas était inconscient, mais bien vivant. Il ne le savait pas, ne le saurait peut-être jamais, mais c’était bien lui qui avait réduit à de fines particules le toit et ce bloc minéral si dense. De ses mains une vague d’énergie, une immense onde de choc les avait tous sauvés.

De nombreuses secondes s’écoulèrent durant lesquelles Ginette et son mari restèrent le regard vide à fixer le ciel sombre de leur première journée sur l’île de La Réunion. Pato aussi ne bougeait pas. Il s’était recroquevillé, autant que son imposante carrure le lui permettait, sous les sièges de ce qu’il restait de la voiture de location. Il était le seul à avoir remarqué le malaise de son jeune maître, mais les émotions vécues le paralysaient. Les images des dernières heures écoulées traversèrent l’esprit embrumé de Thomas qui reprenait petit à petit conscience. L'atterrissage à l’aéroport de Gillot s’était réalisé sans encombre après un long trajet de plus de dix heures au départ de Paris. Quelques perturbations à l’heure des repas avaient tout de même contraint Jacques à changer de chemise après s’être taché, son ventre rond ayant eu l’avantage de protéger son pantalon des salissures. Après avoir passé les douanes, et récupéré valises et animal de compagnie, ils avaient loué pour le mois la Ford Mondéo réputée pour son immense coffre qui ne serait pas de trop vu la quantité d’affaires qu’ils avaient à transporter. La voiture n’avait finalement fait que quelques heures. A l’aide du GPS de la société RD Tronics, le seul disposant de la carte de La Réunion, ils avaient pris la direction de Méio-sur-Mer, non sans mettre le climatiseur en route, les températures approchant les trente degrés Celsius malgré l’hiver austral de ce mois de juillet 2002.

Les souvenirs de Thomas devenaient de plus en plus flous, au fur et à mesure qu’il se remémorait sa famille s’engager sur la route du littoral. Le bloc rocheux qui bloquait la circulation était le dernier élément dont il se rappelait. Puis plus rien, l’amnésie était totale. Une sensation humide, comme autant de picotements de plus en plus intenses sur sa peau, sortit Thomas de son état second. Lorsqu’il ouvrit les yeux, ses parents le regardaient. Ils avaient finalement eux aussi retrouvé leur esprit après tant d’émotions.

- Thomas... Susurra Ginette pleine de douceur dans la voix.
- Fiston... Soupira Jacques heureux qu’aucun membre de sa famille ne soit blessé.
- Je... Je vais bien je crois... J’ai dû perdre connaissance...Thomas essayait de se remettre les idées en place, mais rien n’y faisait. Impossible de se rappeler les événements qui faisaient suite à l’immobilisation de la voiture devant l’immense rocher noir.
- Que s’est-il passé? Pourquoi la voiture n’a-t-elle plus de toit?

La surprise de voir le ciel en lieu et place du plafond de la voiture avait été si grande que Thomas s’était redressé d’un bond. C’est alors qu’il sentit les paumes de ses mains le brûler. Il les regarda mais elles étaient à peine plus rougeoyantes qu’à l’accoutumée. Ses biceps et autres deltoïdes étaient courbaturés comme s’il avait réalisé des heures de musculation. Il supposa que ce devait être une réaction normale de son corps suite à ce trop plein d’émotion qu’il venait de subir.

Ses parents ne répondirent pas à ses questions dans l’immédiat. Ils n’avaient de toute façon aucun élément qui pourrait expliquer rationnellement ce qu’ils observaient. Ils restaient là à contempler leur jeune adolescent d’une quatorzaine d’années. Ils le regardaient avec tant de tendresse que Thomas ne put s'empêcher de rougir. Ils admiraient pendant plusieurs secondes sa chevelure en bataille, brune aux reflets acajous, son front lisse et dégagé, ses yeux d’ambre profonds et son nez droit à la symétrie presque parfaite qui contrastait avec leur propre physique moins équilibré. Leur fils avait bien grandi et allait certainement prendre quelques centimètres supplémentaires d’ici sa majorité, puisqu’il ne faisait pas encore tout à fait le mètre soixante-dix de son papa.

La pluie battante mit un terme à leur contemplation et Jacques formula l’hypothèse la plus crédible sur les événements inexpliqués qu’ils avaient vécu de l’intérieur.
- Thomas, tu as certainement perdu connaissance lorsqu’on a failli percuter le rocher devant nous. Mais pendant que tu étais évanoui, un autre s’est écrasé sur le toit... Il devait être suffisamment friable pour s’être réduit en fumée lors de l’impact. Mais j’avoue que le mystère du toit volatilisé, j’ai du mal à l’expliquer...»
L’enquête finira par conclure à une anomalie des matériaux constitutifs de la voiture, et cela malgré les multiples incohérences de la procédure d’investigation.


Après de nombreuses heures pour évacuer les personnes, c’est en fin de journée que la famille Mener rejoignit sa résidence de vacances, Anna-plage. Durant le trajet, le taximan, un créole brun, leur parla un peu de Méio-sur-Mer, ville touristique par excellence de La Réunion. Il surveillait ses paroles afin d’utiliser le moins possible sa langue maternelle, le créole, sans grand succès au grand regret des Mener qui tendaient l’oreille, comme tout bon «zoreil», pour tenter de comprendre quelques mots de ce dialecte qui leur était étranger :
- Zot y conné, Méio-sur-Mer, lé vraiment un endroit lé mol. Comme le tourisme y marche moins bien, les élus locaux la décidé, à cause un «gros subvention», de casse un portion de l’île, entr’ St Leu et l’Etang Salé, pou’ créer site là. Lé vrai que band tourisme aster y marche mieux, mais nous trouve que y dénature nout l’île...
Un long silence s’en suivit. Aucun Mener ne sut que répondre. Comment pouvaient-ils ne pas se sentir quelque peu exclus par l’ambiguïté de la situation. Voyant qu’il avait jeté un froid, le taximan reprit :
- Affol pas! Lé pas cont’ zot, solmen cont’ la rasé nout patrimoine local pou le profit band stations balnéaires plus moderne. Mi esper’ que durant zot séjour, zot va visit’ deux trois z’endroits plus typiques de not’ péi.
Ni Thomas, ni ses parents n’étaient en mesure de se projeter en train de faire une sortie. Leurs paupières étaient lourdes et ils faisaient de nombreux efforts pour ne pas se laisser bercer par les intonations chantantes et chaleureuses de ce créole réunionnais.

Enfin arrivé devant le portail d’Anna-plage, Jacques manifesta sa présence, et l’hospitalité Réunionnaise, tant appréciée par certaines de ses connaissances, se vérifia rapidement. Une jeune femme, à la noire chevelure bouclée et au visage couleur chocolat, leur sourit malgré l’heure tardive. Après leur avoir remis clés et autres badges, elle les conduisit à leur bungalow à deux étages, le numéro 30.

Quand ils entrèrent dans le lotissement qui leur était attribué, les vacances commencèrent alors à se concrétiser. Le bungalow dans lequel ils s’apprêtaient à pénétrer était entièrement fait de bois blanc à l’odeur familière. Il semblait que les planches utilisées pour la réalisation de l’édifice venaient de métropole. Ce devait sans aucun doute être du pin. Cet arbre était leur quotidien à Aure, leur ville d’origine. Ils firent rapidement le tour de leur location, cette dernière n’étant pas bien grande mais possédait toutefois deux chambres, contrairement à plus de la moitié des logements d’Anna-plage.

A l’entrée, deux portes se faisaient face, l’une d’elle menant à la chambre de Thomas. Elle déplut à ce dernier qui la trouvait beaucoup trop étriquée. Elle ne contenait que le minimum : un lit, au matelas si fin qu’il ne faisait aucun doute que la dureté des lattes gâcherait la trentaine de nuits qu’il passerait ici, une commode, une table de chevet. Rien de plus hormis une lampe à néon proche du lit qui lui permettrait de lire à sa guise lorsque le mauvais temps ou l’ennui se manifesterait. Après y avoir déposé sa valise, Thomas se rendit dans la salle de bain qui faisait face à sa chambre. Quelle surprise pour lui de découvrir une pièce aussi spacieuse. Le bleu azur était le ton dominant, mais s’y mêlaient habillement des nuances de gris. La baignoire et le lavabo se faisaient face. La vue de toilettes luxueuses à l’entretien quotidien ranima l’envie pressante qu’il avait avant d’arriver. Cela faisait bien plus de 12 heures qu’il ne s’était pas soulagé. Il ferma la porte. Ses parents continuèrent à faire le tour du propriétaire. Leur chambre était à l’étage, bien plus grande et confortable que celle de leur fils. Ils y laissèrent leurs affaires avant de retourner dans la pièce principale pour franchir la baie vitrée qui donnait sur un petit jardin où trônait une niche. Pato ne se fit pas prier pour prendre ses repères et marquer son nouveau territoire de vacances.

Voyant l'hôtesse d’accueil s’impatienter, les quatre membres de la famille Mener la suivirent pour une découverte rapide de la résidence. Leur bungalow donnait directement sur la seule route, à sens unique, qui traversait la résidence rectangulaire. Les maisons qui se trouvaient, comme la leur, à l’extérieur de la voie de circulation, possédaient une chambre à l’étage en plus de celle au rez-de-chaussée. Les autres maisons, plus au centre de la résidence, étaient plus petites et n’était dotées que d’une seule chambre. Thomas n’osa imaginer ce que «plus petit» pouvait signifier après avoir constater l'exiguïté de sa chambre. Ces bungalows entouraient une immense piscine et un parc. Des plongeoirs se faisaient face et un toboggan tournant devait faire la joie des plus jeunes. Comme si ce n’était déjà trop, des jets d’eau entourant l’ensemble semblaient danser, tourner, se succéder au rythme d’une douce musique à peine audible mais si agréable pour ceux désirant se détendre en profitant du soleil réunionnais.

Alors que ses parents continuaient la visite, Thomas resta émerveillé devant le spectacle que donnaient les jets éclairés chacun par une douce lumière aux couleurs allant du rouge au jaune, en passant par l’orange ou le rose, des couleurs plus froides telles le bleu ne venant jamais gâcher le dictame de ce ballet nautique. Il n’y avait personne dehors, le mois de juillet commençant à peine. Les rares locataires présents avaient déjà regagné leurs bungalows pour dîner. Thomas s’apprêta à en faire de même après avoir terminé la découverte de la résidence par le parc accolé à la piscine. Cette étendue verte avait la superficie d’un quart de terrain de football. L’espace central était vierge de tout arbre, laissant libre cours à l’imagination ludique des enfants. Des bancs et des papayers se succédaient assurant d’agréables coins d’ombre à ce petit espace naturel.

Les gargouillis de leur estomac les ramenèrent au numéro 30. Après avoir sincèrement remercié leur hôtesse pour sa patience et sa bonne humeur, Ginette prépara un dîner avec le peu d’ingrédients qui étaient présents. Il n’y avait que des pâtes et des oeufs... Thomas qui voulait découvrir les spécialités locales allait devoir patienter. Il mangeait là un plat qu’il appréciait mais qu’il ne connaissait que trop.

Sa toilette réalisée, le jeune homme fut rapidement emporté par les bras de Morphée malgré l’inconfort de son matelas. Ses dernières pensées allèrent vers le futur. Il se savait timide et pensait qu’il ne lui serait pas aisé de se faire de nouveaux amis. Ses proches d’Aure commençaient déjà à lui manquer mais il ne manquerait pas une occasion de les appeler ou de leurs envoyer des cartes postales des lieux qu’il visiterait.


Dernière édition par captainamo le Dim 3 Mai - 16:24, édité 1 fois (Raison : Modification de la deuxième phrase du récit contenant trop de répétitions)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plumemagique
Grand lecteur
Grand lecteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 88
Age : 23
Où demeures-tu ? : La où l'impossible devient possible ...
Ton livre préféré ? : la saga Twilight
Ta lecture en cours ? : Brisingr / Chroniques des temps obscurs T5
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: Bonjour de La Réunion   Dim 3 Mai - 16:20

pour ma part je préfère le début de la version 1 du chapitre 1 jusqu'à " les avait tous sauvés" et la suite en commençant pas " de nombreuses secondes s'écoulèrent" jusqu'à la fin de la version 2. désolée si c'est un peu confus comme explication mais c'est mon avis personnelle !! =). en tout cas sache que j'aime vraiment beaucoup ton histoire et que je suis impatiente de lire la suite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captainamo
Grand lecteur
Grand lecteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 34
Où demeures-tu ? : île de La Réunion
Ton livre préféré ? : La saga Twilight
Ta lecture en cours ? : Le livre des Etoiles
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Cruel dilemme   Dim 3 Mai - 16:30

Merci pour ton post.

Concernant la version 1 du début de l'histoire elle est en effet plus "chantante". Ce que j'entends par là c'est que j'ai davantage travaillé les sonorités du récit alors que la seconde version et plus directe et évite ainsi certaines erreurs de style.

Je ne sais pas si tu as remarqué, mais je viens de modifier la seconde phrase afin qu'elle soit plus directe et évite les répétitions des "de" gâchant la fluidité du récit. Qu'en penses-tu?

Sinon j'ai vu que tes livres préférés sont la saga twilight. C'est également mon cas, et je reconnais m'inspirer de temps en temps du style de Stéphenie Meyer même si je sais que je reste très loin de sa qualité littéraire.

Je pense poster le chapitre 2 la semaine prochaine. Cependant je compte sur vous pour m'aider à l'améliorer car il est moins bien finalisé que ce premier chapitre.

A très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zedd
Chasseur de news
Chasseur de news
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1423
Age : 25
Où demeures-tu ? : France, Tours
Ton livre préféré ? : Oula ! Trop chaud comme question !
Ta lecture en cours ? : Ténébre sur Séthanon - "Master" Feist !
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Bonjour de La Réunion   Dim 3 Mai - 16:36

Euh évite de mettre tes textes ici Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captainamo
Grand lecteur
Grand lecteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 34
Où demeures-tu ? : île de La Réunion
Ton livre préféré ? : La saga Twilight
Ta lecture en cours ? : Le livre des Etoiles
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Mince, mille fois désolé.   Dim 3 Mai - 16:40

Mince, on s'est mis à parlé de Triana et je n'ai pas fait attention que je n'étais pas dans le post pour publier mon travail.

Je ne sais pas comment faire, mais peux-tu me dire comment supprimer le post correspondant au chapitre que j'ai publié. Je vais de ce pas le mettre au bon endroit.

Encore désolé, je manque vraiment trop d'attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zedd
Chasseur de news
Chasseur de news
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1423
Age : 25
Où demeures-tu ? : France, Tours
Ton livre préféré ? : Oula ! Trop chaud comme question !
Ta lecture en cours ? : Ténébre sur Séthanon - "Master" Feist !
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Bonjour de La Réunion   Dim 3 Mai - 16:45

Nan c'est pas grave on va pas t'envoyer la police tu as juste à le laisser ici et à le mettre dans le post qui convient c'est pas un drame Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captainamo
Grand lecteur
Grand lecteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 34
Où demeures-tu ? : île de La Réunion
Ton livre préféré ? : La saga Twilight
Ta lecture en cours ? : Le livre des Etoiles
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Erreur corrigé   Dim 3 Mai - 16:50

L'erreur a été corrigé.

Petite question.
Dans quel endroit du forum se trouve les posts parlant un peu de twilight?

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zedd
Chasseur de news
Chasseur de news
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1423
Age : 25
Où demeures-tu ? : France, Tours
Ton livre préféré ? : Oula ! Trop chaud comme question !
Ta lecture en cours ? : Ténébre sur Séthanon - "Master" Feist !
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Bonjour de La Réunion   Dim 3 Mai - 16:52

Euh je crois que c'est livre jeunesse c'est un post-il

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captainamo
Grand lecteur
Grand lecteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 34
Où demeures-tu ? : île de La Réunion
Ton livre préféré ? : La saga Twilight
Ta lecture en cours ? : Le livre des Etoiles
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: Bonjour de La Réunion   Dim 3 Mai - 16:53

merci pour l'information. Je vais aller voir à l'occasion car j'ai beaucoup aimé cette saga
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjour de La Réunion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjour de La Réunion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» pti bonjour de la réunion
» Bonjour de la Réunion...
» Bonjour de La Réunion
» Un Bonjour ensoleillés
» Bonjour de l'île de la Réunion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres Fantastiques :: La Mairie :: La Communauté :: Présentation-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Art, Culture et Loisirs | Fictions