AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dvorovoï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezumiyr
Moderateur
Moderateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1746
Age : 26
Où demeures-tu ? : En haut d'une colline
Ton livre préféré ? : L'Empereur-Dieu de Dune
Ta lecture en cours ? : Maîtresse de l'Empire (trilogie de l'empire)
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Dvorovoï   Mar 8 Juil - 15:21

"Il n'est plus doux chant que celui de l'ogre repenti"
La mythologie apprivoisée P.Noctiflore


Comme toutes les légendes, celle du Dvorovoï est une longue histoire. Je vais cependant tenter de la relater en entier:

Dvorovoï est un personnage de la mythologie Slave.
Son histoire commence ainsi: il atterri au sommet d'une colline. Fort de sa puissante lignée (il est un descendant de Svarog, le père des Dieux) il prend possession de tout ce que son regard lui permet de voir. Il chasse Rod et Tchor, les protecteurs des tribus, se sacre tsar et exige que le peuple se proclame devant lui.
Dvorovoï vit des années comme un tyran. Farouche, cruel, envieux, il réclame ce que chacun possède de plus cher. Ainsi il enlève la fille d'un seigneur et l'oblige à vivre à ses côtés pendant trente-cinq ans sans jamais défaire ses cheveux qu'il a tressé en natte si longue qu'elle traine derrière elle. Il la ramène en la tirant s'il juge qu'elle s'absente trop longtemps.
Un jeune paysan amoureux qui l'aime depuis l'enfance tranche un jour ce lien et s'enfuit avec elle pour l'épouser.
Alors qu'il ramasse des branches pour alimenter un feu, le paysan entendant soudain un grand cri suivi d'un ricanement affreux. Il retourne dans la clairière et découvre son aimée pendue à un arbre avec sa natte.

Longtemps le tsar Dvorovoï règne ainsi sur les campagnes. C'est son heureuse rencontre avec Kikimora qui change tout: pourtant elle est laide (NOTA:je ne m'embarrasse pas avec la description au cas où vous liriez ceci avant de passer à table^^) et pourtant cette erreur Alfygénéticotétardienne affole le souverain. Il devient doux, prévenant, beau, il transforme la ronce en fleur, il prend la bêche et le râteau et devient si bienveillant que le peuple l'appelle le père d'Isba.
Depuis les époux Dvorovoï veillent au grain, au sens propre comme au figuré.

_________________

Ha aska ka nykaok, ka soaok ca Ceao, bakoë poë ytiët tië ka Zos!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dvorovoï
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres Fantastiques :: L'agora :: La Mythologie :: Les Peuples Fantastiques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit